Visiter Venise

Îles de la Lagune de Venise

Venise aujourd’hui occupe une surface un peu supérieure à 7 km2 et s’étend sur un ensemble de 118 petites îles, parmi lesquelles San Giorgio et La Giudecca. Les îles sont reliées entre elles par 418 ponts et séparées les unes des autres par un réseau de 160 canaux. La ville compte six quartiers, appelés “sestieri”: Cannaregio, San Marco et Castello sur la rive gauche du Grand Canal, Santa Croce, San Polo et Dorsoduro sur la rive droite.  Les zones résidentielles occupent la plus grande partie de la lagune de Venise: Murano, Burano, Torcello, Pellestrina, San Pietro in Volta, Alberoni, Malamocco et le Lido. Les habitants résident aussi à l’intérieur de la lagune, vers l’arrière-pays à Malcontenta, Tessera et Dese. À ne pas manquer le Lido qui était déjà célèbre au XIXème siècle pour les propriétés curatives de son climat marin et pour ses plages privées. Aujourd’hui le Lido est devenu la station balnéaire de Venise à part entière. Dans les îles de la lagune, surtout à Burano et Malamocco, la pêche est encore une activité économique essentielle et c’est l’activité traditionnelle la plus pratiquée par ses habitants.

Avec Quickly il suffit d’acheter un seul ticket et de monter à l’arrêt le plus proche: un bus vous emmènera jusqu’au point d’embarquement et avec le bateau vous pourrez aller à Venise.

MURANO
Comme les autres îles de l’estuaire, Murano a été un abri pour les populations de la terre ferme de la Vénétie fuyant les invasions barbares. En 1291, avec un décret du Doge, Murano a obtenu le privilège de la fabrication du verre et a développé une industrie extraordinaire, pour laquelle elle est célèbre encore aujourd’hui dans le monde entier. À ne pas rater les fours et le Musée du Verre. Il vaut la peine aussi de voir la Basilique Santi Maria e Donato (VII-XIIème siècle), l’un des plus beaux édifices d’art vénitien et byzantin de l’estuaire.
 
BURANO
Petite île pittoresque de pêcheurs, typique pour ses petites maisons très colorées. Burano est connue surtout pour le travail de ses dentellières. Après des siècles pendant lesquels il avait perdu son importance, cet art est redevenu célèbre dans le monde entier. Sur l’île on peut acheter les classiques dentelles brodées à la main avec les techniques : “a filo tirato”, “a reticella” et “a punto in aria”. Allez voir l’“l’Exposition permanente de la dentelle”, au Musée de l’île.


TORCELLO
Torcello a accueilli entre le Vème et le VIIème siècle les romains fuyant la terre ferme vénitienne. Torcello abrite la magnifique église de S. Fosca, du XIème siècle, et la cathédrale, bâtie en 638. À l’intérieur il y a des mosaïques de très grande importance : la mosaïque de l’abside “La Madre di Dio” (La mère de Dieu) du XIIème siècle et au revers de la façade le célèbre “Giudizio Universale” (Jugement dernier), un peu plus ancien que l’autre.
 

Gallery